Sècheresse buccale : Comment bien choisir son gel prophylactique

La sécheresse buccale est un phénomène qui produit des conséquences néfastes, tant pour la santé bucco-dentaire que pour le bien-être en général. Pour résoudre ce problème, les dentistes utilisent souvent la fluoration. Ce traitement nécessite cependant des mesures d’accompagnement que le patient peut effectuer lui-même chez lui : l’application de gel prophylactique. Concernant ce produit, le dentiste peut émettre des suggestions mais au final, c’est le patient qui décide de l’appliquer ou non. Ci-après quelques conseils pour bien choisir son gel prophylactique.

Le goût

L’une des raisons qui décourage les patients à appliquer le gel fluoré est son goût. En effet, la plupart des gels ont un goût âcre et amer. Heureusement, il existe des produits qui sont doux et agréables en termes de goût. De plus, les fabricants ne cessent d’innover afin d’optimiser les formules et d’augmenter l’efficacité du gel. Ainsi, les gencives, les muqueuses, les tissus péri-implantaires et les dents sont mieux protégés. Pour savoir si tel ou tel ou tel a bon goût, il convient de demander conseil à un pharmacien ou nous conseille ce dentiste à Laval. Il peut aussi arriver que vous testiez des produits différents pour enfin trouver celui qui vous convient le mieux. Toutefois, il ne faut pas choisir le goût au détriment de l’efficacité.

Les composants

Certes, le goût compte mais il est évident que les composants sont les plus importants en ce qui concerne le gel prophylactique. Ainsi, la provitamine D-panthénol, le fluorure, la chlorhexidine et le xylitol sont des composants essentiels du gel fluoré. La chlorhexidine est importante dans la mesure où elle permet de réduire les micro-organismes nuisibles. En outre, la formation de la plaque bactérienne s’en trouve considérablement limitée. La chlorhexidine est un agent qui permet de rafraîchir l’haleine. En ce qui concerne le fluorure, il a un rôle majeur dans le renforcement des dents naturelles. L’hydratation quant à elle est assurée par le xylitol et la provitamine D-panthénol.

La consistance

Pour que l’application soit aisée, il convient d’opter pour un gel consistant. Cette consistance permet de bien recouvrir les surfaces complexes. A l’aide d’une brosse à dents ou d’une brosse interdentaire, l’application du gel dépendra de la situation soit directement sur la prothèse dentaire amovible, soit sur les muqueuses. Outre la lutte contre la sècheresse buccale, l’utilisation du gel prophylactique permet aussi d’optimiser les traitements contre d’autres maux comme la gingivite, la parodontite, la prolifération bactérienne et la stomatite dentaire. Il convient de noter que certains gels sont tellement efficaces qu’ils peuvent remplacer le dentifrice habituel. Pour savoir si le produit que vous utilisez fait partie de cette catégorie, il convient de bien lire la notice ou de demander à un professionnel.

 

Laissez votre réponse